Cabinet-gernez.com » Conseils » Comment rédiger un testament sans notaire ?

Comment rédiger un testament sans notaire ?

Plusieurs personnes se posent la question si un testament rédigé sans la présence du notaire est valable, et bien oui il est valable. C’est même valable par la loi, c’est ce qu’on appelle le testament olographe. Ce testament est un papier juridique qui a été écrit, signé et daté par la personne concernée, c’est une méthode rapide et facile mais qui nécessite le respect de quelques exigences.

Il ne faut pas oublier que c’est une étape importante dans laquelle vous allez devoir décider comment répartir vos biens lors de votre décès. La rédaction du testament doit donc être faite soigneusement, vous pourrez la faire seul, sans la présence du notaire, qui vous coûtera moins cher.

Les conditions d’un testament

Selon l’article 970 présent dans le code civil, le testament doit répondre à quelques conditions très importantes et qui sont :

  • l’ajout d’une date complète sur le testament,
  • la rédaction du testament doit se faire par le testateur lui même,
  • la signature est obligatoire sur le testament.

Le testament doit obligatoirement être daté de façon complète c’est-à-dire en mentionnant l’année, le mois ainsi que le jour.

La rédaction du testament doit se faire par le testateur lui-même, sinon celui-ci ne sera pas valable. Dans le cas d’une incapacité ou d’une maladie, il possible qu’une autre personne aide à devoir le rédiger mais la rédaction doit absolument se faire par la main du testateur. C’est ce qu’on appelle un testament guidé. Dans le cas d’une maladie, il est préférable de se diriger vers un notaire. Et enfin, la signature bien évidemment est obligatoire sur le testament.

Les étapes de rédaction

Les différentes étapes d’élaboration d’un testament soi même se résument par :

  • évaluation de la totalité des biens,
  • faire une rédaction test ou un brouillon avant de rédiger le testament final,
  • passer à la rédaction en utilisant une encre indélébile et une rédaction précise et simple,
  • dater et signer le document,
  • conserver précieusement le document avant de devoir le présenter chez un notaire,
  • charger une personne comme étant un exécuteur testamentaire.

Vous devriez passer à l’évaluation de la totalité de vos biens en faisant une liste précise et complète. Cette étape vous facilitera la division de votre richesse.

La rédaction test ou encore le brouillon vous aidera à éviter les erreurs. Ensuite vous pourrez entamer la rédaction de votre testament en prenant en compte la condition de rédaction à la main, et en utilisant une encre noire indélébile, tout en restant simple et clair. Il faudra bien évidemment dater et signer son document en bas de page, puis conserver ce document précieusement.

Pour avoir le cœur net, mieux vaut le déposer chez un notaire qui se chargera de le garder jusqu’à votre décès et ceci vous coûtera 32.65 euros. Vous pouvez également charger quelqu’un d’être un exécuteur testamentaire.