Accueil Lois Portage salarial immobilier : ce qui est interdit et autorisé

Portage salarial immobilier : ce qui est interdit et autorisé

0
Portage salarial immobilier : ce qui est interdit et autorisé

Le portage salarial immobilier est un aspect qui connaît un certain succès ces derniers temps. Mais comme pour tout, ce dernier est très structuré et il est important de ne pas dépasser certaines règles qui existent !

Le grandeur de portage salarial

Le monde du travail regorge de nombreux aspects spécifiques qu’il faut bien prendre en compte.

Et cela passe notamment les nombreuses lois qui existent et qui englobent ce dernier et qui permettent de le structurer. Mais pas seulement, car il faut notamment prendre en compte certains aspects qui sont très importants et qui peuvent parfois permettre des excès lorsque cela n’est pas appliqué.

Ainsi, il faut savoir que le monde du travail a récemment vu un nouvel aspect se démarquer. Et ce dernier n’est autre que le portage salarial, qui est un domaine qui connaît un énorme succès au fil de ces dernières années. Ce dernier s’applique surtout pour les travailleurs indépendants, et il permet d’offrir des sécurités sociales en fonction des contrats qui sont spécifiés.

Il existe trois types de contrats de portage salarial, qui permettent de faire le compromis entre le salarié et l’indépendant :

  • Le contrat de travail : Ce dernier permet de proposer un contrat de travail envers une société de portage salarial reprenant les mêmes clauses que les contrats ordinaires
  • La convention de portage : Elle permet au consultant et à l’entreprise de se mettre d’accord sur toutes les modalités de la relation qui les unie
  • Un contrat de mission : il permet d’englober les conditions de la mission qui sera vue par les deux parties.

Il existe de nombreux avantages que peut apporter le portage salarial.

Les avantages du portage salarial !

Le portage salarial permet d’apporter différents avantages, puisque ce dernier permet de trouver un compromis entre l’indépendance et le monde salarial.

Cela permet entre autres, de trouver une gestion administrative qui est grandement simplifiée. Autrement dit, vous pourrez garder votre indépendance et vous gagnerez du temps sur les démarches administratives à effectuer.

Le statut est également sécurisé, car ce dernier permet notamment de pouvoir sécuriser le client en cas de soucis sur la mission en cours. Le salaire à verser est également très surveillé, car ce dernier va pouvoir être soumis à certaines conditions.

portage salarial immobilier

Que faut-il ne pas faire pour le portage salarial immobilier ?

Le portage salarial immobilier est spécialisé pour apporter un mode de travail adapté aux problématiques économiques actuelles.

Mais il est notamment important de comprendre que ce dernier est soumis à de nombreuses règles. Il est donc important de bien comprendre ses règles.

Les personnes suivantes sont concernées par cet aspect :

  • Consultants en investissement immobilier
  • Agents de prospection commerciale
  • Négociateurs immobiliers
  • Conseillers en transaction immobilières
  • Agents immobiliers
  • Mandataires immobiliers

Et des règles précises sont à respecter, car il faut prendre en compte la loi Hoguet. Cette dernière précise que pour bénéficier de cet aspect, il faut avoir une aptitude professionnelle ou être habilité par un titulaire de la carte professionnelle.

Il faut notamment savoir que le portage salarial permet aux négociateurs en immobilier de transformer leurs commissions en salaires nets à condition de bien respecter certaines spécificités.

Comment fonctionne le portage salarial ?

Vous désirez devenir un salarié porté ? Il est important de savoir comment cela fonctionne dans la pratique avant de vous engager. Nous allons vous expliquer ce qu’il en est au niveau des grandes lignes. Si vous avez besoin d’entrer davantage dans les détails, nous vous invitons à découvrir le fonctionnement du portage salarial avec CEGELEM. Ainsi, vous serez parfaitement au clair.

Le choix de l’agence de portage salarial

Avant toute chose, vous devez prendre le temps de sélectionner l’agence de portage salarial avec qui vous allez collaborer. Vous devez déjà vous assurer qu’elle porte des salariés dans votre branche d’activité. Ensuite, prenez des renseignements sur sa notoriété et son expérience, en faisant une recherche sur internet. L’année de création de la société et les avis clients sont très importants.

Pour choisir votre portage salarial, il est également important de s’intéresser aux frais et aux avantages. En ce qui concerne le coût, il faut regarder du côté des frais de gestion. En moyenne, ils sont compris entre 5 et 10%. Pour les avantages, il est possible que vous ayez le droit à des tickets restaurant, des chèques vacances… Tout cela doit être pris en compte.

Le contrat

Vous avez choisi avec qui vous allez signer ? Sachez que vous serez lié par deux documents, à savoir la convention d’adhésion et votre contrat de travail. Lorsque ce sera effectif, sachez que cela vous mettra obligatoirement en relation avec vos clients et la société de portage salarial. Ce contrat doit donc mentionner toutes les modalités, à savoir

  • la recherche de contrats
  • la facturation client
  • les frais de gestion dus à l’agence de portage salariale
  • les avantages perçus

En ce qui concerne les clients, c’est à vous de prospecter pour trouver des missions. La négociation est aussi de votre ressort. Lorsque vous avez trouvé, il faut rédiger des lettres de missions et des bons de commandes, pour contractualiser le partenariat. Ce n’est qu’une fois que ces documents sont signés, que vous pouvez réaliser la prestation. Ces documents sont établis par la société de portage salarial. Le client aura alors connaissance que vous êtes un salarié porté et avec qui, mais également le montant de la prestation à régler.

Le salaire

Une fois que vous avez terminé votre prestation, c’est la société de portage salarial qui va recevoir le paiement de la facture par votre client. Pour la partie administrative, c’est l’agence de portage salarial qui va aussi s’en charger, notamment au niveau du paiement des charges sociales. De votre côté, vous devez renseigner les jours que vous avez travaillés à la fin de chaque mois. Ce n’est qu’ensuite que vous recevrez votre fiche de paie.

Dans le cas où le client ne paie pas, là encore, c’est l’agence de portage salarial qui va s’occuper d’envoyer la relance. Vous n’avez donc pas à vous préoccuper de cela. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur le déploiement de votre activité et la réalisation de prestations de qualité.